Conseils d’épargne

Livret fiscalisé : tout savoir

Par Marine Lebrun le 2023-08-07
4 min

Livret fiscalisé : tout ce qu'il faut retenir

Quels sont les livrets qui sont non-imposables ?

Les livrets non soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux sont les livrets d'épargne réglementés, encadrés par l'Etat. 

Il s'agit notamment du livret A, du LEP et du livret jeune.

 

Comment fonctionne la fiscalité des livrets ?

Tandis que les intérêts générés par les livrets réglementés ne sont pas imposables, les livrets fiscalisés sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % comprenant une part d'impôt sur le revenu et une part de prélèvements sociaux. Il est possible de faire une demande de dispense d'IR sous conditions.


 

Quel est le livret qui rapporte le plus d'intérêts en 2023 ?

Parmi les livrets réglementés, c'est le livret d'épargne populaire qui rapporte le plus en 2023. Son taux est passé de 4,6 % à 6,1 % au 1er février. Quant à la rémunération des livrets fiscalisés, elle varie d'une banque à l'autre pouvant aller de 0,05 % (Livret Axa Banque - mars 2023) à 2,5 % (Livret Orange Bank pack premium - mars 2023). Des boost peuvent être appliqués pendant une période donnée.

Quelle banque propose le livret européen ?

Certains sites Internet laissent entendre qu'il est possible d'ouvrir un livret européen et de bénéficier de taux d'intérêt à 3,92 %, soit un niveau supérieur à celui du livret A. Il s'agit tout simplement d'une arnaque

D'une manière générale, méfiez-vous des offres promotionnelles d'organismes financiers inconnus, de propositions trop alléchantes et de placements vous garantissant des rendements inédits.


 

Livrets bancaires, livrets fiscalisés, livrets réglementés et supers livrets

En France, on parle de livret bancaire ou de livret d’épargne fiscalisé pour désigner tout compte bancaire qui permet un retrait facilité des sommes versées tout en les rémunérant sous la forme d'intérêts. Pour calculer les intérêts, les établissements financiers utilisent un barème fixé au moment de la souscription, qui varie selon la durée de détention des sommes sur le compte.

Les livrets fiscalisés se distinguent des livrets réglementés qui bénéficient de l'appui de l'Etat qui en fixe le taux et exonère les intérêts perçus de tout impôt. Pour cette raison, on parle également de livrets d'épargne non-imposables ou de produits exonérés d'impôts.

 

Certaines banques proposent également des super-livrets ou des livrets boostés, qui offrent l'avantage de faire bénéficier les clients de majoration d'intérêts pendant une période spécifique. Il s'agit d'offres promotionnelles non valables dans la durée.

Livrets fiscalisés

Livrets réglementés

Règles et taux d'intérêt fixés contractuellement, au moment de la souscription

L'Etat en fixe les contours (règles, taux d'intérêt)

Pas de plafond de dépôt

Soumis à un plafond de dépôt

Les intérêts sont soumis au PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique)

Les intérêts sont exonérés d'impôt

Exemples : Livret Sup du CIC, Livret B de la Caisse d’Epargne, CSL (compte sur livret) du Crédit Agricole, Livret Plus de Fortunéo

Exemples : Livret A, (livret Bleu pour le Crédit Mutuel), Livret de développement durable et solidaire (LDDS), Livret d'épargne populaire (LEP), Livret Jeune

Pourquoi choisir un livret fiscalisé ?

Si les livrets d'épargne réglementés rencontrent un franc succès auprès des Français (90 % des personnes de 15 ans et plus en possèdent au moins un), les livrets bancaires fiscalisés constituent une option intéressante pour qui souhaite diversifier ses placements en 2023. 

En outre, ils sont assortis de certains avantages :

Pas de plafonds de versement ou des plafonds élevés,

  • Ouverture gratuite, pas de frais de dossier ni de gestion,
  • Possibilité d'être multi-détenteur (c'est-à-dire posséder plusieurs livrets fiscalisés dans une même banque ou au sein de plusieurs banques),
  • Possibilité d'ouvrir un livret bancaire sous la forme d'un compte joint sous certaines conditions.
A lire également : Livret fiscalisé : Tout savoir+

Alternative aux livrets bancaires : les autres produits de placement

Pour diversifier son épargne et ainsi limiter les risques de perte tout en augmentant ses possibilités de rémunération, il est conseillé d'opter pour plusieurs produits de placement. 

Aux livrets réglementés et fiscalisés peuvent, par exemple, s'ajouter l’épargne logement, lassurance-vie, le PEA et le PEA PME, l’épargne salariale, l’épargne retraite.

La fiscalité des livrets fiscalisés

Le prélèvement forfaitaire unique sur livret fiscalisé (PFU)

Le prélèvement forfaitaire unique (PFU) est une taxe unique que l'épargnant doit payer sur les intérêts générés par le livret fiscalisé, et ce, à hauteur de 30 %. Ce PFU est prélevé à la source sur le montant des intérêts bruts versés. Il est composé d'une partie sociale et d'une partie fiscale.

Placement sur livret fiscalisé : l'impôt sur le revenu

L'une des composantes du PFU est l'IR (impôt sur le revenu). 

Les livrets fiscalisés de la banque sont soumis à cet impôt au taux en vigueur depuis le 1er janvier 2018, soit 12,8 %. 

Sous certaines conditions, de revenus notamment, les foyers fiscaux les plus modestes peuvent faire une demande de dispense. 

Il est par ailleurs possible d'opter pour un assujettissement au barème de l'IR. Une option qui vaut pour tous les placements financiers soumis au PFU et permet de bénéficier d'une déduction de la CSG de l'ordre de 6,8 points. 

Attention, si vos intérêts ne proviennent que de livrets fiscalisés, l'option du barème de l'IR n'est fiscalement pertinente que pour les contribuables non-imposables.


 

Livrets d'épargne fiscalisés : les prélèvements sociaux

La fiscalité des comptes sur livret contient également une part de cotisations sociales qui représente 17,2 %. Cette part est prélevée directement par la banque au moment du versement des intérêts et redistribuée à l'administration fiscale. Le taux de prélèvements sociaux reste identique qu'importe la composition du foyer (personnes célibataires, couples) et le revenu fiscal de référence.

 

Livret B, compte sur livret fiscalisé, quelle est leur rémunération ?

La rémunération des livrets fiscalisés peut varier en fonction de la durée de détention des sommes versées. Comme c'est le cas pour le livret A, les intérêts sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois. Attention toutefois, c'est la date du dépôt ou du retrait qui sert de date de valeur. 

Pour générer des intérêts, les sommes versées sur un livret bancaire fiscalisé doivent rester au moins une quinzaine entière sur le compte. Un bilan est fait chaque année au 31 décembre, les intérêts alors cumulés sont ajoutés au capital.

J'évalue mon projet en 5 min
Prendre rendez-vous

Ces articles pourraient vous intéresser

2023-08-23
Pierre Papier Immo

Assurance vie VS Livret A en 2023 : lequel offre les meilleurs avantages ?

4 min
Lire l’article
2023-08-23
Pierre Papier Immo

Que faire lorsque le plafond du livret A est atteint ?

4 min
Lire l’article
2023-08-31
Pierre Papier Immo

Quelles sont les alternatives au livret A ?

6 min
Lire l’article