Conseils d’épargne

Livret d'épargne : comparatif 2024

Par Marine Lebrun le 2023-08-04
5 min

Livret d'épargne : tout ce qu'il faut retenir

Quel est le livret d'épargne qui rapporte le plus en 2023 ?

Depuis le 1er février 2023, la rémunération du LEP (Livret d'épargne populaire) est la plus attractive avec un taux fixé à 6,1 %, ce qui en fait le meilleur livret d'épargne. Viennent ensuite le livret jeune, le livret A et le LDDS (Livret de développement durable et solidaire). Les intérêts de ces livrets ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux.


 

Quels sont les meilleurs livrets d'épargne ?

Le meilleur livret bancaire pour un placement réussi est avant tout celui qui correspond à votre situation et à vos objectifs à court terme. N'hésitez pas à utiliser un comparateur de livret d'épargne en ligne et à faire le point avec votre banque historique. Pensez à diversifier vos placements et prêtez une attention particulière à la fiscalité des livrets non réglementés.

À quoi correspond le livret bancaire Cfer ?

Le livret bancaire Cfer est une arnaque. Attention aux arnaques en ligne qui sont nombreuses, notamment en période de crise.


 

Quelle banque propose le livret européen ?

De même que le livret Cfer, le livret européen est une arnaque. Attention aux offres promotionnelles, publicités et prises de contact privées vous proposant des comptes sur livret à taux préférentiel, non imposables et sans mise de départ. 

Contactez votre banque ou consultez la liste noire de l'AMF en cas de doute.


 

Les livrets d'épargne réglementés

Un livret d’épargne bancaire peut être réglementé, c’est-à-dire que ses conditions de fonctionnement et de rémunération sont fixées par les pouvoirs publics. C’est le cas du livret A, du Livret de développement durable et solidaire, du livret d’épargne populaire ou du livret jeune. Les établissements bancaires proposent aussi des livrets d’épargne non réglementés (appelés aussi comptes sur livret). C’est la banque qui le commercialise qui fixe ses conditions de fonctionnement et d’utilisation. Source : Banque de France.


 

Offres promotionnelles : la prime de bienvenue

Afin d'attirer de nouveaux clients, les banques proposent régulièrement des offres promotionnelles qui peuvent parfois être combinées entre elles. L'offre la plus courante est la prime de bienvenue et la prime de parrainage. La première consiste en une prime allant généralement de 50 à 120 € sous réserve du respect de certaines conditions :

  • Ouverture d'un compte courant ou d'un type de produit d'épargne (un livret par exemple),
  • Dépôt minimum,
  • Domiciliation des revenus, 
  • Nombre précis d'utilisations de la carte bancaire associée, sur une période donnée, etc.

Quant à la prime de parrainage, c'est une autre forme d'offre promotionnelle, mais qui peut rester valable dans le temps. Il s'agit d'un bonus financier accordé à toute personne (le parrain), grâce à qui un nouveau client ouvre un compte ou un livret dans une banque. Un code de parrainage doit pour cela être renseigné.


 

Le livret A et le livret bleu

Depuis 1818, le livret A rencontre un franc succès auprès des ménages français. Il faut dire qu'il est simple d'utilisation et accessible à tous dans la limite d'un par personne. C'est le livret le plus avantageux et le plus pratique pour qui souhaite se constituer une épargne de précaution à son rythme et disposer d'une trésorerie immédiate en cas de coup dur ou de besoin de liquidités. Depuis le 1er février 2023, le taux de ce livret d'épargne est de 3 %. Il est plafonné à 22 950 euros hors intérêts, ceux-ci ne sont pas imposables. Le livret bleu répond aux mêmes règles, il correspond au livret A du Crédit Mutuel.


 

Les PEL et CEL : l'épargne logement

Le LDDS (Livret de développement durable et solidaire)

L'ancien LDD (livret de développement durable) dispose du même cadre légal et fiscal que le livret A, mais avec un plafond de versement de 12 000 euros. Les banques ont par ailleurs pour obligation annuelle de proposer à leurs clients qu'une partie des sommes déposées soit reversée à des acteurs de l'économie sociale et solidaire. Il est possible de posséder un livret A et un livret de développement durable.


 

Le LDDS a remplacé le LDD grâce à la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, dite loi « Sapin II ».

Le LEP (Livret d'épargne populaire)

Proche du livret A dans son fonctionnement et dans sa fiscalité, le LEP est cependant réservé aux ménages modestes qui respectent les plafonds de revenus en vigueur selon la situation familiale. Depuis le 1er février 2023, le taux d'intérêt est de 6,1 % ce qui en fait le plus intéressant des livrets d'épargne.

Pour ouvrir un LEP en 2023, il faut par exemple respecter les plafonds suivants :

  • 1 part de quotient familial = 21 393 € de revenus annuels,
  • 1,25 parts de quotient familial = 24 250 € de revenus annuels,
  • 1,5 parts de quotient familial = 27 107 € de revenus annuels,
  • 1,75 parts de quotient familial = 29 964 € de revenus annuels,
  • 2 parts de quotient familial = 32 818 € de revenus annuels, etc.

Pour ouvrir un LEP, le montant minimum est de 30 €. Par la suite, les versements sont libres, mais ne doivent pas être inférieurs à 10 €.

Le livret jeune

Les jeunes adultes peuvent ouvrir un livret A, mais ils peuvent aussi profiter des avantages du livret jeune. Réservé aux 12-25 ans, ce livret est le support idéal pour les jeunes qui souhaitent gagner en autonomie. Sa rémunération doit être à minima identique à celle du livret A, il n'y a pas d'impôt à payer sur les intérêts générés et la plupart des banques y associent un moyen de paiement comme une carte bancaire.


 

La fiscalité des livrets bancaires réglementés

Contrairement aux livrets bancaires non-réglementés, les produits d'épargne réglementés comme le livret A ou le LEP ne supportent ni impôt sur le revenu, ni prélèvements sociaux. Autrement dit, les intérêts générés chaque année ne sont pas soumis au PFU (prélèvement forfaitaire unique). Une bonne nouvelle pour les épargnants, en particulier en période de crise ou d'inflation.

Attention toutefois, depuis le 1er janvier 2018, le PEL et le CEL ne bénéficient plus de ce régime d'exception.


 

Comparatif des livrets d'épargne réglementés : pour résumer

 

Le livret A et le livret bleuLe LDDSLe LEPLe livret jeuneLes PEL et CEL
FonctionnementDépôts et retraits libres. Un seul livret par personne (deux par foyer fiscal).Dépôts et retraits libres. Un seul livret par personne (deux par foyer fiscal).Dépôts et retraits libres. Un seul livret par personne (deux par foyer fiscal). Détention conditionnée au revenu fiscal de référence.Dépôts et retraits libres. Un seul livret par personne. Accessible aux 12-25 ans.Un seul livret par personne (deux par foyer fiscal).
Taux de rémunération3 %3 %6,1 %3 % minimum2 % pour les CEL, et pour les PEL ouverts depuis le 1er janvier 2023
Plafond de dépôt22 950 €12 000 €7 700 €1 600 €15 300 € pour le CEL, 61 200 € pour le PEL
FiscalitéUne fiscalité avantageuse : pas d'impôt ni de prélèvements sociaux à payer sur les intérêts.Une fiscalité avantageuse : pas d'impôt ni de prélèvements sociaux à payer sur les intérêts.Une fiscalité avantageuse : pas d'impôt ni de prélèvements sociaux à payer sur les intérêts.Une fiscalité avantageuse : pas d'impôt ni de prélèvements sociaux à payer sur les intérêts.Les intérêts générés par les PEL et les CEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 sont soumis au PFU ou au barème progressif de l'IR.

 

Les livrets d'épargne non-réglementés

Les livrets d'épargne non-règlementés sont soumis à des conditions plus souples que les livrets réglementés, définies par les banques elles-mêmes. Les plafonds de dépôts sont souvent plus élevés et les contraintes de versement moins strictes. En contrepartie, la fiscalité est moins avantageuse. Avant de prendre une décision, il est important de comparer les différents produits proposés par les banques afin de choisir celui qui offre le meilleur rapport rentabilité-prix et répond à vos objectifs : rendement des livrets, épargne disponible, montant maximum, etc.

On distingue trois types de produits d'épargne non réglementés :

  • Les comptes courants rémunérés,
  • Les comptes à terme,
  • Les livrets bancaires et les super livrets (ou livrets boostés)

Offres promotionnelles : le livret boosté

Pour attirer de nouveaux clients, les banques n'hésitent pas à proposer des offres promotionnelles sous la forme de super livrets ou de livrets boostés. Il s'agit en réalité de livrets d'épargne non réglementés, dont le taux est bonifié durant une période donnée. La dénomination "super livrets" peut également servir à désigner des livrets d'épargne ayant des plafonds de dépôt XXL, dépassant parfois le million d'euros.

Le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution français (FGDR)

Les sommes déposées par les épargnants sur les livrets et comptes non réglementés bénéficient de la garantie des dépôts du FGDR, dans la limite de 100 000 € par établissement et par déposant. Ce fonds de garantie est destiné à protéger les épargnants puisqu'il les indemnise dans le cas d’une faillite de la banque, à la demande de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

La fiscalité des livrets bancaires non-réglementés

Les livrets réglementés sont soumis à une imposition moins avantageuse que les livrets réglementés. Les intérêts perçus sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou "flat tax", au taux de 30 %. Ce prélèvement comprend une part d'impôt sur le revenu (12,8 %) et de prélèvements sociaux (17,2 %).

Sous certaines conditions, il est également possible d'opter pour le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Une solution particulièrement adaptée aux ménages faiblement imposables.

Compte sur livret : comparatif et exemple de produits proposés

 

Nom du livret

Taux au 1er mai 2023

Plafond de dépôt

Offre promotionnelle

Renault Bank

Zesto

2,20 %

10 millions €

Aucune

Boursorama Banque

Bourso +

2 %

30 000 €

80 € offerts pour l'ouverture d'un compte courant

Fortunéo

Livret +

3,50 % pendant 4 mois puis 0,50 %

100 000 €

80 € offerts pour l'ouverture d'un compte courant

Bforbank

Livret épargne

3,50 % pendant 3 mois puis 0,60 %

100 000 €

80 € offerts pour l'ouverture d'un compte courant

Monabanq

Livret épargne

1 %

Aucun

Jusqu'à 200 € offerts pour l'ouverture d'un compte courant

Caisses d'épargne

Livret B

0,50 %

Aucun

Aucune

Crédit Municipal

Livret Solidarité

1 %

600 000 €

Aucune

Société Générale

Livret Epargne Plus

Jusqu'à 0,60 %

Aucun

80 € offerts pour l'ouverture d'un compte courant

Carrefour Banque

Livret épargne

Jusqu'à 0,50 %

Aucun

Aucune

Livrets d'épargne : attention aux arnaques

Comme dans tous les domaines, il existe des arnaques aux faux livrets d'épargne. 

Des sociétés peu scrupuleuses proposent le livret le mieux rémunéré, la meilleure solution d'épargne et les placements boursiers les plus avantageux, souvent sans mise de départ et à des conditions très attractives. 

Il s'agit probablement d'arnaques et le risque de perte en capital est important. 

Dans l'ensemble, méfiez-vous des offres aux livrets d'épargne trop alléchantes, prétendument inédites ou inconnues en France. 

Pour y voir plus clair, utilisez un comparateur de livret d'épargne ainsi que les plateformes Internet des organismes officiels. Vous pouvez également demander conseil à votre banque ou consulter la liste noire proposée par l'autorité des marchés financiers (AMF).


 

J'évalue mon projet en 5 min
Prendre rendez-vous

Dans la même thématique

2023-08-07
Pierre Papier Immo

Livret fiscalisé : tout savoir

4 min
Lire l’article
2023-08-23
Pierre Papier Immo

Assurance vie VS Livret A en 2023 : lequel offre les meilleurs avantages ?

4 min
Lire l’article
2023-08-23
Pierre Papier Immo

Que faire lorsque le plafond du livret A est atteint ?

4 min
Lire l’article
Afficher tous nos articles